Homélie de Pentecôte - Dimanche 31 mai 2020

Ac 2, 1-11

Ps 103

1 Co 12, 3-13

Jn 20, 19-23

La liturgie de ce dimanche nous offre deux récits pour nous introduire au don de l’Esprit Saint qui est fait à l’Eglise en ce jour de la Pentecôte. Le récit des Actes des Apôtres, nous le connaissons bien. Il est haut en couleur et d’enthousiasme communicatif. Le récit de Saint Jean, lui, est tout en discrétion, dans un lieu dont les portes sont verrouillées. Et nous remarquons que le don de l’esprit est lié au pardon des péchés. A l’évidence, ce qui est important, ce ne sont pas les signes extérieurs, mais le fait que l’Esprit est donné.

 

            A la Pentecôte, la promesse que Jésus avait faite s’accomplit : « Vous allez recevoir une force quand le Saint Esprit viendra sur vous » (Ac 1, 8). Le soir du Jeudi Saint, il avait promis à ses Apôtres « Je ne vous laisserai pas orphelins » (Jn 14, 18).

 

            L’Esprit Saint est donné à l’Eglise comme un souffle puissant qui l’envoie en mission. Tout est changé dans le cœur des Apôtres. La peur qui les paralysait est emportée. Ils se mettent à proclamer les merveilles de Dieu. Et aussitôt après le récit des Actes des Apôtres que nous venons d’entendre, Saint Luc (l’auteur des Actes) nous rapporte le premier discours missionnaire de Pierre. La langue de Pierre est comme déliée : il annonce à ses auditeurs la mort et la résurrection de Jésus. L’Esprit lui donne d’être témoin du Christ. Et c’est la mission de l’Eglise qui commence.

 

            Nous comprenons alors pourquoi cette fête de la Pentecôte est tellement importante. L’Eglise a besoin de ce don de l’Esprit en elle pour comprendre pleinement qui est Jésus, afin qu’elle soit capable de l’annoncer. C’est en effet l’Esprit qui inspire la prédication de l’Evangile. Il fait pénétrer le sens des actes et des paroles de Jésus. Il fait saisir la profondeur du mystère du Christ. Il approfondit en nous le souvenir de tout ce que Jésus nous a dit de Dieu par sa vie et par son enseignement.

 

            Saint Paul nous disait tout à l’heure : »Personne n’est capable de dire : « Jésus est Seigneur » sinon dans l’Esprit Saint ». Et il ajoutait : « A chacun est donné la manifestation de l’Esprit en vue du bien ». Il faudrait que nous demandions à Dieu la grâce de faire l’expérience de l’Esprit dans nos vies en reprenant la belle prière du Veni Sancte Spiritus que nous avons chanté avant l’Evangile. « Viens Esprit Saint en nos cœurs et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière (…). Viens dispensateur des dons ». Et malgré nos doutes, nos faiblesses et nos péchés, le Christ continue à nous faire confiance. Il vient de le dire dans l’Evangile : « De même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie ». Cette parole adressée aux disciples le soir de Pâques, elle est pour nous aujourd’hui. Le Christ compte sur nous pour la mission qui devient possible par le don de l’Esprit Saint. Acceptions la responsabilité qui nous est confiée.

 

            En célébrant la messe aujourd’hui, supplions le Seigneur d’envoyer avec abondance son Esprit sur l’Eglise et sur chacun d’entre nous.

Amen !

            Père Hervé Géniteau, curé

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle 14 place Etienne Pernet, 75015 Paris tel : 01 56 56 83 10 mail : secretariat@sjbg.org