Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle
Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle

Homélie du 11 février 2018

Lev 13, 1-46                                                Dimanche  11 février 2018

Ps 31                                                                  

1 Co 10 , 31 – 11, ,1                        6ème dimanche du temps ordinaire

Mc 1, 40-45                                                                                     année B   

                                                                       

                                                                                           

 

 

Nous poursuivons aujourd’hui la méditation  du premier chapitre de Saint Marc et nous avançons  dans la perception  de la mission de Jésus. Le récit

de la purification du lépreux  fait  écho  au texte du lévitique que nous avons entendu dans la première lecture. Selon  les prescriptions de la loi de Moïse,  le lépreux devait se tenir à l’écart de tous "Il habitera à l'écart, son habitation sera hors du camp". Ce n’était pas seulement pour éviter toute contagion. Il s’agissait aussi de ne pas contracter une impureté rituelle.

            Allant à l’encontre de ces règles, Jésus, lui, va toucher le lépreux, ce qui était donc totalement interdit. Et il dit : « Je le veux, soit purifié ». Saint Marc ajoute : « A l’ instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié ». La purification du lépreux est un acte de salut accompli par Jésus. Il donne un signe de sa mission dans le sens où il prend sur lui la maladie des hommes, pour les en  libérer. La purification de la lèpre était considéré  comme un acte comparable à la résurrection d’un mort, et donc attribuable à Dieu seul. En purifiant le lépreux, non seulement Jésus indique qu’il ne craint pas la contagion. Mais beaucoup plus profondément, il abolit la frontière entre le pur et l’impur.

            Redisons- le : Jésus n’opère pas seulement une guérison. Il pose un geste qui annonce une libération plus profonde. S’il peut guérir la lèpre visible, il peut guérir la lèpre invisible qu’est le péché. La supplication du lépreux de l’Evangile : « Si tu le veux, tu peux me purifier », il faudrait que nous la fassions nôtre en disant : « Si tu le veux, tu peux me purifier du péché ». C’est tout l’enjeu  de notre vie. Nous sommes au cœur de notre vie chrétienne, parce que c’est de notre conversion dont il s’agit. Et cela revêt une importance toute particulière, alors que mercredi nous entrons dans le temps du Carême. Le Seigneur  nous demande d’accueillir cette conversion qu’il nous propose. Nous serons pleinement habités par le Christ lorsque nous mettrons en œuvre ce que vient de nous dire Saint Paul. « Tout ce que vous faites : manger, boire, ou toute autre action, faites-le pour la gloire de Dieu ». Alors, le Christ aura pris en nous la place qui lui revient, c’est-à-dire la première. « J’imite le Christ » dit encore l’Apôtre. Le Christ est bien le seul et unique « modèle » que nous devons suivre. Le disciple, c’est  celui qui met ses pas dans les siens.

            Tout cela ne peut se vivre que dans  la foi ! Dans l’Evangile, la foi du lépreux  se dit dans sa demande : « Si tu le veux, tu peux me purifier ». En disant « Si tu le veux », l’homme n’exige rien. Il s’en remet à la bienveillance de Jésus comme le ferait un mendiant à la générosité des passants.  En disant "Tu peux", il reconnaît le pouvoir de Jésus sur toute maladie, sur tout péché. Et Jésus purifie le  lépreux. Et ce faisant, il lui permet de réintégrer la Société, civile et religieuse.

       Demandons à Dieu que nous fassions, nous aussi, cette expérience de purification et de réintégration. Il s’agit clairement  du pardon des péchés. Ce sacrement nous purifie, nous réintègre dans l’Eglise. C’est  une expérience à faire au cours du Carême.

 

                                                                       Amen !

                                                           Père Hervé Géniteau

Pour faire un don, cliquez sur l'image ci-dessous

     Horaires  à          St Jean-Baptiste            de Grenelle             

HORAIRES HABITUELS

HORS VACANCES SCOLAIRES


DIMANCHE

Messes à :

- 9h, 11h  - église 

10H30, 12h15 - chapelle St Étienne  

- 18h30 dans l'église (animée par les jeunes) 

 

EN SEMAINE

-  Lundi : à 9h et 19h 

-  du mardi au vendredi : 

   8h, 9h  et 19h

 Samedi : 9h

 

Laudes à 8H35

du mardi au samedi 

               

Adoration eucharistique
Le Saint Sacrement est exposé :

- le mardi de 19h30 à 20h30 - Chapelle St Etienne 
- le vendredi de 19h30 à 20h30

- le dimanche de 17h à 18h15 

Possibilité de se confesser

 

Les messes dans le quartier

(hors vacances scolaires)

- Au C3B, 54 rue Emeriau (75015), tous les vendredis à 12h15.

- A l’Ehpad Anselme Payen, 9, place Violet, le mardi à 15h

PERMANENCE DES PRETRES

(possibilité de confessions)

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 17h30 à 19h30 et le samedi de 10h à 12h
Vacances scolaires:

du lundi au vendredi de 18h à 19h30

 

BUREAU D'ACCUEIL

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h30 à 19h; le samedi de 10h à 12h et de 16h30 à 18h30
 Vacances scolaires :

du lundi au vendredi de 16h30 à 19h le samedi de 10h à 12h.

Église

Saint Jean-Baptiste de Grenelle

14 place Etienne Pernet, 75015 Paris

01 56 56 83 10 secretariat@sjbg.org

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle