Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle
Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle

homélie du 16 septembre 2018

Is 50,5-9a                                        

Ps 114                                                                                

Jc 2, 14-18

Mc 8, 27-35

 

Tout au long de l’Évangile, Jésus au fond n’a qu’un seul souci : à travers la révélation qu’il fait de lui-même, il désire que ses interlocuteurs (au premier rang desquels il y a les Apôtres) le reconnaissent pour ce qu’il est réellement. C’est pourquoi, dans cette marche dans la région de Césarée de Philippe, il les interroge : « Au dire des gens, qui suis-je ? ». Et ils lui répondent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres Élie ; pour d’autres un des prophètes ». Lorsque Jésus pose la question, il ne fait pas un sondage d’opinion. il ne cherche pas à mesurer sa popularité. Jésus ne se présente à aucune élection ! Il nous invite en vérité à nous situer pleinement en face du mystère de sa personne. C’est le sens de la question directe qu’il pose aux disciples : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? ». Cette question, c’est peut-être la question centrale de tout l’Évangile. Elle est centrale parce qu’elle est décisive. Elle touche au cœur de chacun des disciples et de chacun de nous. Cette question, c’est la question de la foi qui nous est posée aujourd’hui, personnellement, à chacun. « Pour toi qui suis-je ? ». C’est la question que nous ne pouvons pas esquiver, à laquelle nous avons à répondre. En un mot, nous devons prendre position en face de Jésus.

 

            Et c’est Pierre, le premier des Apôtres, qui répond : « Tu es le Christ ». Ce n’est pas la réponse du bon élève. C’est la réponse de celui qui affirme que Jésus est bien Celui qu’annonçaient les prophètes, y compris Jean-Baptiste. Pierre exprime la foi de l’Église. Il dit en plénitude le mystère de Jésus. Et notre propre réponse, à cette question qui nous est posée, va s’inscrire dans celle de Pierre. Notre acte de foi s’inscrit dans celui de l’Église, que nous allons proclamer dans un instant.

 

            Proclamer la foi, c’est accepter d’être disciple, c’est-à-dire de suivre Jésus en mettant nos pas dans les siens. Jésus donne lui-même l’orientation du chemin : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa Croix et qu’il me suivre ». L’existence du disciple authentique est définie par celle de Jésus. Cela signifie que la foi n’est pas une théorie abstraite, aussi belle soit-elle. Cela signifie que notre foi est vivante. Saint Jacques est extrêmement clair dans la deuxième lecture : « Si quelqu’un prétend avoir la foi, sans la mettre en œuvre, à quoi cela sert-il ? (…) Ainsi donc la foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte (…) Moi, c’est par mes œuvres que je te montrerai ma foi ». Nous ne pouvons pas nous contenter de belles paroles. Nous ne pouvons pas nous dire disciples du Christ si nous n’agissons pas en conséquence. Cet engagement doit se traduire par un service effectif des autres. Seuls les actes disent la vérité de nos paroles. « Il ne suffit pas de dire ʺSeigneur, Seigneurʺ pour entrer dans le royaume de Dieu, mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux ».

 

 Soyons clairs : la suite du Christ nous ouvre à la charité. C’est exactement ce qui vient de dire Saint Jacques en prenant le double exemple de celui qui n’a pas de vêtement ou de celui qui n’a pas de quoi manger tous les jours. Si nous sommes vraiment disciples, nous sommes conduits à aimer tout homme de l’amour même dont le Christ aime tout homme. Cela introduit dans notre vie une véritable conversion : il s’agit de demander à Dieu la capacité de faire croître en nous la charité. C’est bien cela l’enjeu de notre vie chrétienne : demander à Dieu qu’Il nous fasse la grâce de nous ouvrir à l’amour. « Celui qui veut sauver sa vie la perdra. Mais celui perdra sa vie à cause de Moi et de l’Évangile la sauvera ». Aimer, c’est suivre le Christ vers la Croix et la Résurrection. Si nous célébrons l’Eucharistie, c’est pour perdre notre vie dans la mort du Christ et dans sa résurrection.

 

            Demandons au Seigneur, dans l’Eucharistie que nous célébrons, de nous dégager de nous-mêmes, de nous dégager de cette recherche constante que nous faisons de nous-mêmes pour nous livrer au Père avec le Christ..

 

            Engager sa vie sur le mode du don, c’est répondre en acte à la question de Jésus : « Pour vous, qui suis-je ? ».

 

 

 

                                                                                               Amen !

 

                                                                                  Père Hervé Géniteau

 

Pour faire un don, cliquez sur l'image ci-dessous

     Horaires  à          St Jean-Baptiste            de Grenelle             

HORAIRES HABITUELS

HORS VACANCES SCOLAIRES


DIMANCHE

Messes à :

- 9h, 11h  - église 

10H30, 12h15 - chapelle St Étienne  

- 18h30 dans l'église (animée par les jeunes) 

 

EN SEMAINE

-  Lundi : à 9h et 19h 

-  du mardi au vendredi : 

   8h, 9h  et 19h

 Samedi : 9h

 

Laudes à 8H35

du mardi au samedi 

               

Adoration eucharistique
Le Saint Sacrement est exposé :

- le mardi de 19h30 à 20h30 - Chapelle St Etienne 
- le vendredi de 19h30 à 20h30

- le dimanche de 17h à 18h15 

Possibilité de se confesser

 

Les messes dans le quartier

(hors vacances scolaires)

- Au C3B, 54 rue Emeriau (75015), tous les vendredis à 12h15.

- A l’Ehpad Anselme Payen, 9, place Violet, le mardi à 15h

PERMANENCE DES PRETRES

(possibilité de confessions)

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 17h30 à 19h30 et le samedi de 10h à 12h
Vacances scolaires:

du lundi au vendredi de 18h à 19h30

 

BUREAU D'ACCUEIL

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h30 à 19h; le samedi de 10h à 12h et de 16h30 à 18h30
 Vacances scolaires :

du lundi au vendredi de 16h30 à 19h le samedi de 10h à 12h.

Église

Saint Jean-Baptiste de Grenelle

14 place Etienne Pernet, 75015 Paris

01 56 56 83 10 secretariat@sjbg.org

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle