Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle
Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle

        Homélie du              17 septembre 2017

Sir 27,30 – 28,7                                            Dimanche 17 septembre 2017

Ps 102

Rm 14, 7-9                                                      24ème dimanche  ordinaire   A

Mt 18, 21-35

 

                                                                                                                                                  

           

Nous poursuivons aujourd’hui la lecture et la méditation du chapitre 18 de Saint Matthieu. Le passage entendu  dimanche dernier  nous permis de comprendre comment la présence du Christ constitue le centre de gravité de la Communion de toute communauté. Les  relations entre les disciples de Jésus ne visent pas à un accord négocié, mais elles visent une véritable union dans le Christ lui-même. Cette union qui est une communion, peut être mise à mal par des divisions, ou par des tensions au cœur même de la communauté. Comment, alors, réagir ? La question posée par Pierre est évidemment la nôtre : « Lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à 7 fois ? » La réponse de Jésus est cinglante « Je ne te dis pas jusqu’à 7 fois, mais jusqu’à 70 fois 7 fois ». Le chiffre 7 implique une plénitude de pardons, impossibles à compter. Il n’y a pas de limite au pardon  qui doit aller jusqu’au bout. Le pardon  est à vivre inlassablement, sans aucune mesure.

 

Hélas, nous  faisons tous l’expérience  de la difficulté  à vivre cela. Nous mesurons chaque jour, dans tous les domaines de notre vie, que le pardon n’est pas un mouvement spontané. Naturellement, nous cherchons plutôt compensation, réparation, et parfois même vengance !

 

Alors, pour que Pierre (et nous aujourd’hui) comprenne ce qu’est le pardon généreux et sans limite, Jésus raconte une parabole. Le véritable modèle du pardon, c’est celui que Dieu accorde. La capacité à vivre le pardon entre nous trouve sa source dans le pardon que Dieu nous donne au moment où le Christ s’offre entièrement  dans sa Passion. Et ce don est invraisemblable. Il nous rétablit dans la grâce de notre baptême.

 

Il faudrait que nous prenions la mesure du fait que nous croyons en un Dieu qui aime l’homme au-delà de ce qui est imaginable. Découvrir Dieu, c’est découvrir qu’il est miséricordieux. La miséricorde c’est la surabondance de l’amour qui sort du cœur. La miséricorde, c’est la proclamation souveraine de la vérité  même de Dieu. Toute la Bible (Ancien et Nouveau Testaments) nous révèle cela. Du début à la fin, Dieu manifeste sa tendresse à l’occasion de la misère humaine. Si Dieu pardonne et fait miséricorde, c’est parce qu’il aime l’homme qu’il a créé par amour. C’est en Jésus, bien évidemment que nous  est ultimement révélée, et donnée, cette surabondance de l’amour de Dieu  pour tous les hommes. Toutes les paroles, tous les actes de Jésus, expriment la miséricorde divine.

 

Forts de cette miséricorde de Dieu à notre encontre, nous devons à notre tour nous montrer miséricordieux envers notre prochain, à la suite de Jésus. En un mot, il nous faut vivre le pardon.  Dieu est miséricorde et pardon. Et ceux qui veulent  essayer de vivre  selon  la miséricorde qui leur est faite doivent entrer à leur tour dans cette logique de la miséricorde et du pardon. Dans cette perspective, le sacrement du pardon nous aide à pardonner. Quand nous demandons  ce sacrement, comme le serviteur de l’Evangile qui demande pitié à son maître, nous laissons la miséricorde et le pardon de Dieu toucher notre cœur et rendre capable à notre tour, d’entrer  dans une relation miséricordieuse avec nos frères. Par le sacrement de la réconciliation, notre cœur devient perméable à l’amour miséricordieux de Dieu. Nous sommes rendus capables d’aimer comme Dieu aime. Saint Paul vient de nous dire : « Dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur». Appartenir au Christ, c’est jeter un regard d’amour sur nos frères, c’est les regarder avec les yeux du Christ. Ben Sira le Sage disait tout à l’heure : « Rancune  et colère, voilà des choses abominables où le pécheur est passé Maître » !

 

Le désir de Dieu, c’est que, recevant de lui la miséricorde, nous soyons capables à notre tour, de la pratiquer à l’égard de nos frères. Contemplons le pardon de Dieu qui est illimité !  Rendons grâce par ce que nous sommes pardonnés sans cesse !  Demandons à Dieu qu’il mette dans notre cœur suffisamment d’amour pour que nous soyons capables  d’entrer sur ce chemin du pardon !

 

 

 

                                                                                 Amen !

 

                                                                       Père Hervé Géniteau

 

      Reprise des horaires habituels à      St Jean-Baptiste            de Grenelle

MESSES DOMINICALES

SAMEDI : Messe anticipée à 18h30 dans l’église


DIMANCHE

Messes à :

- 9h, 11h  - église 

10H30, 12h15 - chapelle St Étienne  

- 18h30 dans l'église (animée par les jeunes) 

 

EN SEMAINE


-  Lundi : messes à 9h et 19h 

-  du mardi au vendredi : 

   messes : 8h, 9h  et 19h

-  Samedi : 9h

 

Laudes à 8H35

du mardi au samedii 

               

 

  

Adoration eucharistique
Le Saint Sacrement est exposé :

- le mardi de 19h30 à 20h30 - Chapelle St Etienne 
- le vendredi de 19h30 à 20h30

- le dimanche de 17h à 18h15 

 

Possibilité de se confesser

 

Les messes dans le quartier

(hors vacances scolaires)

- Au C3B, 54 rue Emeriau (75015), tous les vendredis à 12h15.

- A l’Ehpad Anselme Payen, 9, place Violet, le mardi à 15h

PERMANENCE DES PRETRES

(possibilité de confessions)

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 17h30 à 19h30 et le samedi de 10h à 12h
Vacances scolaires:

du lundi au vendredi de 18h à 19h30

 

BUREAU D'ACCUEIL

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h30 à 19h; le samedi de 10h à 12h et de 16h30 à 18h30
 Vacances scolaires :

du lundi au vendredi de 16h30 à 19h le samedi de 10h à 12h.

Église

Saint Jean-Baptiste de Grenelle

14 place Etienne Pernet, 75015 Paris

01 56 56 83 10 secretariat@sjbg.org

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle