HOMELIE DU DIMANCHE 2 SEPTEMBRE 2018

Dt 4, 1-8                                                                                                                   

Ps 14                                                                                     

Jc 1, 17 - 27

Mc 7, 1 - 

Nous commençons ces jours-ci une nouvelle année scolaire et l’extrait de la lettre de Saint Jacques que nous venons d’entendre est précieuse en ce début d’année. Alors que nous sommes dans une période où nos activités de toutes sortes vont recommencer, ce que vient de nous dire Saint  Jacques peut nous aider à prendre les bonnes décisions, afin de vivre dans les mois qui viennent dans  la fidélité au Seigneur. Il nous invite,  et c’est absolument central et décisif dans notre vie chrétienne, à accueillir « dans la douceur  la Parole  semée en vous ». Cette Parole de Dieu, nous en faisons l’expérience, est pour nous source de salut. Saint Jacques ajoute : « Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas  de l’écouter : ce serait  vous faire illusion ». Mettre la Parole en pratique,  c’est vivre pleinement de la  vie que Dieu  nous propose. Déjà dans le livre du Deutéronome, Moïse avait dit au peuple : « Ecoutez les décrets et les ordonnances que je vous enseigne pour que vous les mettiez en pratique. Ainsi, vous vivrez ». Redisons-le une fois de plus : le Dieu dans lequel nous croyons et qui nous réunit ce matin est un Dieu de vie. Tout ce qui nous conduit à  la mort (à commencer par le péché) ne peut pas venir de Dieu. Dieu  ne cesse de vouloir nous transmettre  sa vie.

            Alors, tout va changer. Finalement, les lectures de ce jour nous invitent à nous recentrer sur l’essentiel. C’est important, en ce début d’année, de se redire qu’il faut s’engager de plus en plus dans l’amour de Dieu et dans l’amour des frères. La seule réponse à la violence et à la haine qui traversent le monde, c’est l’amour, c’est-à-dire le don de nous-mêmes.

            Dans l’Evangile d’aujourd’hui, Jésus cite le prophète Isaïe : « Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. C’est en vain  qu’ils me rendent un culte. Les doctrines qu’ils enseignent  ne sont que des préceptes humains ». Jésus reproche au fond à ses auditeurs la faiblesse de leur vie intérieure, la faiblesse des liens  qui les unissent à Dieu.

            Et par rapport aux frères, c’est Saint Jacques qui nous demande de venir en aide et « de visiter les orphelins et les  veuves  dans leur détresse, et de se garder sans tache au milieu du monde ». En un mot, nous sommes appelés à vivre la charité.

            Nous retrouvons là les deux dimensions de la vie chrétienne dont Jésus dira dans l’Evangile de Matthieu qu’elles ne sont pas séparables : l’amour de Dieu et l’amour des frères. C’est dans cette perspective qu’il faudrait qu’ici, à Saint Jean Baptiste, nous  avancions chacun et ensemble cette année. Nous en reparlerons évidemment lors de notre week-end de rentrée du 22 et 23 septembre.

            Dès aujourd’hui, si nous voulons avancer sur un chemin d’amour et de vie, répondons à l’amour de Dieu avec un cœur qui accepte de se laisser transformer par le mystère même de Dieu. Demandons la capacité de devenir disponible à l’Esprit qui nous mène à l’amour véritable. Il faudrait que nous abandonnions tout ce qui n’est pas essentiel dans nos vies, ce qui nous encombre, tout ce qui nous empêche d’être vraiment libres, et cela afin d’accueillir les dons que Dieu veut nous faire cette année. Et dans la foi, nous savons que Dieu donnera. Ces dons nous transformeront au plus profond de notre être.

            Cette période de rentrée est  souvent décisive parce que nous avons des choix à faire. La période que nous traversons est troublée et incertaine. Nous ne savons pas ce que sera cette année. Alors, choisissons, décidons (nous savons que la volonté est au cœur de la vie spirituelle) de vivre cette année  plus encore comme disciples du Christ. Ecoutons encore Moïse : « Vous garderez  les commandements du Seigneur votre Dieu tels que je vous les prescrits. Vous les garderez, vous les mettrez en pratique ».

            Oui, le Christ nous attend et le monde a besoin de nous.

             

 

                                                                                   Amen !                                            

                                                                       Père Hervé Géniteau, curé 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle 14 place Etienne Pernet, 75015 Paris tel : 01 56 56 83 10 mail : secretariat@sjbg.org