Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle
Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle

Homélie du 3 décembre 2017

IS 63, 16 – 64,7                                    Dimanche 3 décembre 2017

 Ps  79

1 Co 3-9                                        1er dimanche de l’Avent - Année B          Mc 13, 33-37                                                        

Veillez ! A quatre reprises, cette exhortation est répétée dans l’Evangile de ce jour. Isaïe disait : « Ah ! si tu déchirais les cieux, si tu descendais ». Et Saint Paul va dans le même sens en parlant de « tenir fermement  jusqu’au bout ». Le ton de cet Avent qui commence est bien donné par les lectures de ce dimanche.

            L’Avent est donc avant tout le temps de l’attente du Seigneur. « Reviens » disait Isaïe. Cet Avent qui commence aujourd’hui nous est donné pour réveiller notre attente et notre soif de Dieu. Veillez parce que le Christ va venir. Mais y croyons-nous vraiment ? Croyez-vous dans la foi que le Christ va venir ? Est-ce pour nous une espérance ? Notre prière dans ces semaines qui commencent pourrait être de demander à Dieu qu’il fasse grandir le désir que nous avons de lui. Car le temps de l’Avent, c’est le temps du désir. Il faudrait que notre désir de Dieu soit purifié et stimulé. Ce temps est un temps d’attente de toutes les richesses que Dieu veut nous donner. Et en son Fils Jésus, il nous donne tout. « Vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la Parole et de la connaissance de Dieu ».  Et le but même de notre vie est précisé par Saint Paul. « Dieu est fidèle, lui qui nous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ Notre Seigneur ». Voilà ce pourquoi nous sommes faits. Voilà notre vocation  ultime. Voilà ce qui est rendu possible depuis que Jésus s’est fait homme dans la nuit  de Noël. Et si dans l’Evangile Jésus nous dit de vivre en veillant, c’est parce qu’il nous faut nous préparer à cela. Notre vie est une vie dans laquelle nous avons à rester éveillés pour accueillir le Maître de la Maison qui ne cesse de venir.

            Veiller, c’est entrer dans l’attitude de la Vierge Marie qui était toute tendue vers Dieu, et dont le désir de Dieu ne cessait de grandir.

            Veiller, c’est entrer et durer dans la prière afin de faire grandir le désir. Veiller, c’est faire silence,  c’est méditer la Parole de Dieu, c’est participer à l’Eucharistie.

            Veiller, c’est se laisser purifier par Dieu lui-même. Le meilleur moyen, c’est de recevoir le sacrement de la réconciliation. Le temps de l’Avent est privilégié pour cela.

            Veiller, c’est avancer sur le chemin de la charité, c’est-à-dire  du don de nous-mêmes aux autres. Il nous faut ouvrir nos cœurs à la rencontre de nos frères. Pourrons-nous vraiment  nous préparer à Noël sans ouvrir tout grand notre cœur en recevant les autres comme des frères que Dieu met sur notre chemin ?

            Veiller, c’est l’introduction à la rencontre avec le Dieu qui nous aime en se faisant l’un de nous. Dans le silence et le secret, faisons grandir le désir de cette rencontre. Le propre du désir et de l’attente, c’est de se rendre disponible. Nous ne savons pas quand le Maître de la maison va revenir, vient de nous dire Jésus. Et c’est pour cela que notre disponibilité est nécessaire. Le caractère imprévisible de la rencontre traduit la gratuité du don.
            Chacun de nous sait bien (ou au minimum  entrevoit bien) les moyens qu’il doit prendre pour avancer vers Noël en faisant grandir le désir de Dieu. C’est le lieu de notre conversion. C’est notre réponse à l’amour dont nous sommes aimés. Le Seigneur n’est que don et amour. Il nous propose d’en faire l’expérience.
            Demandons à Marie, la mère de l’Enfant attendu à la Crèche, de nous accompagner au cours de cet Avent. Qu’elle entretienne en nous le désir. Qu’elle nous communique le désir qui l’habite, celui de se donner tout entier à Jésus. Le temps de l’Avent est fait pour nous  aider à vivre plus intensément  notre relation avec Dieu. 

 

 

                                                                       Amen !

                                                           Père Hervé Géniteau

           

            

 

 

Pour faire un don, cliquez sur l'image ci-dessous

     Horaires  à          St Jean-Baptiste            de Grenelle              

MESSES DOMINICALES

SAMEDI : Messe anticipée à 18h30 dans l’église


DIMANCHE

Messes à :

- 9h, 11h  - église 

10H30, 12h15 - chapelle St Étienne  

- 18h30 dans l'église (animée par les jeunes) 

 

EN SEMAINE


-  Lundi : messes à 9h et 19h 

-  du mardi au vendredi : 

   messes : 8h, 9h  et 19h

-  Samedi : 9h

 

Laudes à 8H35

du mardi au samedii 

               

 

  

Adoration eucharistique
Le Saint Sacrement est exposé :

- le mardi de 19h30 à 20h30 - Chapelle St Etienne 
- le vendredi de 19h30 à 20h30

- le dimanche de 17h à 18h15 

 

Possibilité de se confesser

 

Les messes dans le quartier

(hors vacances scolaires)

- Au C3B, 54 rue Emeriau (75015), tous les vendredis à 12h15.

- A l’Ehpad Anselme Payen, 9, place Violet, le mardi à 15h

PERMANENCE DES PRETRES

(possibilité de confessions)

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 17h30 à 19h30 et le samedi de 10h à 12h
Vacances scolaires:

du lundi au vendredi de 18h à 19h30

 

BUREAU D'ACCUEIL

Pendant l’année:

du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h30 à 19h; le samedi de 10h à 12h et de 16h30 à 18h30
 Vacances scolaires :

du lundi au vendredi de 16h30 à 19h le samedi de 10h à 12h.

Église

Saint Jean-Baptiste de Grenelle

14 place Etienne Pernet, 75015 Paris

01 56 56 83 10 secretariat@sjbg.org

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle