EDITO

                                                              Dimanche21 juin 2020                                                                12ème dimanche du temps ordinaire

I

 

« L’amour du Seigneur, sans fin je le chante »

(Ps 88, 2)

             

              L’année que nous vivons est étonnante et inédite. Le virus qui s’est abattu sur la planète nous a pris de cours et a radicalement modifié notre manière de vivre. Cette pandémie nous force à l’humilité : nous ne sommes pas les maîtres du monde. C’est peu de le dire. Nous allons sans doute continuer à vivre avec des contraintes. Notamment le port du masque, en particulier dans nos églises. Pensons à nous ! Pensons aux autres !

 

  Et pourtant, malgré les dégâts nombreux, multiples et variés que nous allons devoir affronter, l’action de grâce habite nos cœurs car nous savons que la vie est plus forte que la mort. C’est bien ce que nous avons célébré le jour de Pâques : le Christ sort vivant du tombeau. « Ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus. La mort n’a plus de pouvoir sur lui » (Rm 6, 9). Et il nous entraîne dans ce grand mouvement de résurrection, dans ce grand mouvement de vie (cf 1 Co 15).

 

  La Vie de Dieu se transmet d’abord par les sacrements. Même ceux dont la célébration a dû être repoussée sont maintenant reçus dans la foi : baptêmes, confirmations, mariages, communion… oui, le Christ est vainqueur de toutes puissances du mal.

 

  Dans ce contexte, la « pause estivale » se profile quand même l'horizon. Vendredi prochain, les vacances scolaires d’été vont commencer. Peut-être plus particulièrement cette année, nous attendons ce temps de pause. Que nous quittions Paris ou que nous restions, ce temps nous est donné chaque année pour souffler ! Alors, profitons de ces semaines pour nous reposer. Physiquement et spirituellement. Profitons de ces semaines pour vivre plus intensément les relations les uns avec les autres. Et cela, d’autant plus que nous en avons été privés pendant le confinement.

 

  Faisons mémoire de ce que le Seigneur nous a donné de vivre cette année, sous forme d’action de grâce. Cette action de grâce n’est pas contradictoire avec la dureté  des temps et les drames de notre époque. Sachons repérer les dons de Dieu.

 

  Un certain nombre d’entre nous va quitter la paroisse au gré des déménagements de l’été. Nous restons unisdans la prière. D’autres vont arriver.      Nous les accueillerons comme des frères et sœurs que Dieu nous donne.

  Soyons des « vivants pour Dieu en Jésus Christ » (Rm 6, 11).

Père Hervé Géniteau, curé

 

Pour faire un don, cliquez sur l'imagen ci-dessous

Les Tweets du pape François

Le dialogue œcuménique et interreligieux n’est pas un luxe, mais quelque chose dont le monde, blessé et déchiré, a toujours plus besoin.

>>

 

Dieu-Amour s’annonce en aimant.

PERMANENCE DES PRETRES

 

MARDI et JEUDI DE 17H30 A 19H30

SAMEDI DE 10H A 12H

Église Saint Jean-Baptiste de Grenelle

Adresse postale

14 place Etienne Pernet, 75015 Paris

01 56 56 83 10 secretariat@sjbg.org

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle 14 place Etienne Pernet, 75015 Paris tel : 01 56 56 83 10 mail : secretariat@sjbg.org